VYLARU - 790 * VALLERING - 1505 * WALLERINGEN - 1594

Commune du canton de Morhange en 1790; depuis 1802, commune du canton de Grostenquin; avait Harprich pour annexe de 1811 à 1833.

(cf. Monographies lorraines [fascicule 39]- "Arrondissement de Forbach" de Joseph ROHR)

Au Moyen-Age:

Vallerange appartenait à la seigneurie de Thicourt: en 1206, la seigneurie fut donnée par Frédéric II, duc de Lorraine, à Albert II, comte de Metz et de Dagsbourg, quand le fils du duc Thiébaut épousa Gertrude, la fille du comte. A la mort de Gertrude (1225), la seigneurie devait revenir à l'Evêché de Metz, cependant en 1300 le duc de Lorraine put rétablir sa souveraineté.

Depuis 1261, les seigneurs de Varsberg-Sarrebruck détenaient le fief: en 1337, la soeur héritière l'apporta à son mari, Hugelmann, seigneur de Fénétrange-Schwanhals. Le dernier de cette branche fut Jean, maréchal de Lorraine, époux de Béatrice d'Ogéviller (entre Lunéville et Blâmont). Les héritiers furent depuis 1670 jusqu'à la Révolution les marquis de Havré, princes de Croy, héritiers des sires de Neufchâtel..

Au cours des siècles, les différents seigneurs de Thicourt donnaient Vallerange et Vintrange (annexe de Bérig) en fief, à savoir: en 1322 à Lambert d'Arriance; en 1515 à Antoine de Dalhain; en 1681 à Philippe de Vigneulles, vassal des seigneurs de Thicourt.

L'abbaye de Neuweiller (près de Saverne) y possédait les dîmes.

En 1461, Jean de Fénétrange acquit à Vallerange les droits de l'abbaye de Neuweiller. En 1472, Fernad de Neuchâtel, héritier des seigneurs de Fénétrange, rendit hommage à la Lorraine pour Vallerange. En 1475, les dîmes et des biens à Vallerange furent donnés à la collégiale de Fénétrange qui passèrent après la suppression au curé de Lohr. En 1681, Philippe de Vigneulles rendit hommage à Metz pour les fermes de Vallerange, de Vintrange et les dîmes à Bérig.

Culte catholique:

Vallerange est une ancienne annexe de la paroisse de Bérig-Vintrange, administrée par un prêtre modérateur; depuis 1858, la paroisse fait partie de l'archiprêtré de Morhange.

L'église, dédiée à Sainte Gertrude, fut reconstruite en 1834 (Sainte Gertrude, abbesse de Nivelles (sud de Bruxelles), est la soeur de Begga qui est la bisaïeule du premier roi mérovingien Pépin-le-Bref.

La petite chapelle "Maria in Ruh" (la Vierge reposant au tombeau avant son assomption) au nord du village a été reconstruite lors d'une épidémie; elle fut agrandie en 1855 par les habitants. Elle est encore utilisée à l'occasiond'une fête annuelle le 15 août.

Les cahiers de doléances en 1789:

Le 16 mars 1789, les habitants de Vallerange se sont réunis aux fins d'établir un cahier de doléances qui devait être soumis aux Etats Généraux convoqués par le Roi Louis XVI.

Deuxième guerre mondiale:

La population fut évacuée au début du mois de juin 1940 à Kerprich-lès-Dieuze (actuellement Val-de-Bride) et à Baccarat (Vosges); elle rentra de nouveau à la fin du mois de juin et au début du mois de juillet 1940.

Occupation par les troupes allemandes vers le 15 juin 1940.

Bombardement du village lors de l'avance de l'armée américaine au mois de novembre 1944 (4 victimes et 2 maisons détruites).

Libération par les Américains le 18 novembre 1944.

Elus

Mairie

Histoire

Ecole

Eglise

Arboriculteurs

Interassociation

Pompiers

Archives